Category: marketing

Dans le cadre de la rénovation d’un de ses magasins new yorkais, la marque Victoria’s Secret vient d’ouvrir les portes de son propre musée de lingerie.

La lingerie selon Victoria’s Secret est un show. Le musée permet donc de découvrir les tenues célébres ainsi que les secrets de fabrication de ses tenues.

Dans ce magasin, vous pouvez donc faire votre shopping entre des sous-vêtements à $28 et un soutien-gorge à $3 millions.

L’exposition reprend tous les éléments du dernier show Victoria’s Secret à Paris. Pour bien comprendre la complexité de fabrication de la lingerie portée par les mannequins de la marque, un atelier de confection a été introduit dans le musée pour montrer les différentes étapes de création et de confection de ces “œuvres“.

Et si, bien sur votre objectif final est de devenir une des fameuses “angels” de la marque, vous pourrez poser en photo pour votre compte Instagram avec une paire d’ailes Victoria’s Secret sur le dos.

Belle manière de montrer son histoire et de créer une image de marque encore plus envoutante.

Share

L’innovation passe de plus en plus par le secteur bancaire. Dernier exemple en date: Wells Fargo. La banque a récemment introduit 13000 nouveaux distributeurs automatiques d’argent qui permettent de retirer de l’argent sans carte bancaire.

On a tous connu ce moment “J’ai oublié mon portefeuille”

Pour cette banque, le futur est sans carte et pour les 20 millions de clients mobiles, cette option de retrait d’argent sans carte est un plus.

Comment cela fonctionne?

Le client se connecte à son compte sur l’application mobile, puis clique sur l’option “Card Free ATM”, il reçoit alors un code unique à 8 chiffres, utilisable une seule fois. Une fois devant le distributeur automatique, il suffit juste d’entrer ce code à 8 chiffres ainsi que son code PIN pour pouvoir retirer de l’argent.

Une banque qui met le mobile au cœur de sa stratégie client!

Petite démonstration en vidéo.


Prochaine étape pour Wells Fargo: le “Tap and pay“. Avant la fin 2017 les clients de la banque pourront retirer de l’argent aux distributeurs grâce à la technologie NFC en passant leur smartphone sur le distributeur ET en rentrant leur code.

Share

C’est nouveau ! Dans certains magasins Nike de New York, si vous sortez du magasin sans achats, on vous remet une petite carte donnant accès à un site d’enquête pour mieux comprendre pourquoi vous n’avez pas acheté !

Si vous répondez au questionnaire sur TellNike vous recevrez un bon de réduction de $10 sur votre prochain achat.

Share

Dans la foulée du salon de l’auto de NY, Amazon commence à communiquer sur sa nouvelle offre: Amazon Garage.

Amazon ne vend pas de voitures mais s’intéresse fortement aux pièces détachées ou à l’équipement de votre véhicule. Et comme toujours chez Amazon, c’est très simple d’acheter.

Il suffit d’aller sur la page d’Amazon Garage puis d’y ajouter votre véhicule.

Vous souhaitez changer des pièces de moteur, la décoration intérieure de votre voiture ou des bâches pour couvrir votre auto: Amazon a tout ce qu’il vous faut!

Toutes les pièces détachées ou équipements pour votre véhicule seront alors proposés. Vous souhaitez acheter de nouveaux revêtements pour vos sièges. Tout est disponible sur Amazon Garage.
Amazon s’attaque à un nouveau marché en vous simplifiant grandement la recherche de produits.

Vous avez dit malin??

Share

Peut-on sortir du salon de l’auto de New York en étant déçu?? OUI

Si on ne s’intéresse pas qu’aux voitures présentées mais plutôt aux artifices marketing utilisées pour promouvoir les voitures, on peut clairement se dire que cette édition 2017 est très décevante.

De la réalité augmentée partout: quelle surprise!

Même sur les motos!

La réalité augmentée pour les groupes.

Même si la voiture du film “Retour vers le Futur” n’était pas présente, le fait de voir une table Surface de Microsoft était tout de même un peu comme un retour en arrière.

Et Twitter? Chez Ford on vous propose de trouver votre “match” en voiture en entrant votre compte Twitter.

Quelle déception

Share

Sony a ouvert l’an dernier son nouveau magasin/lab à New York, dans lequel la marque japonaise propose ses dernières innovations. Mais Sony n’oublie pas non plus son passé.

Pendant quelques semaines vous pouvez voir l’évolution des produits qui ont fait la richesse de la marque.

Du walkman à la console de jeux, tout y est.

Vous avez plus de 30 ans si vous avez eu le vieux Walkman entre les mains.

Les Playstations

Qui se souvient des BoomBox?? voici la nouvelle version (sans cassettes).

et bien sur les appareils photos digitaux du passé.

Magnifique moyen de voir l’évolution technologique autour de ces produits de grande consommation et pourquoi pas d’imaginer les futures évolutions et innovations de Sony.

Share

Après avoir réinventé le magasin de voitures, Cadillac souhaite à présent réinventer la location de voiture.

Avec son service Book By Cadillac, le constructeur vous propose pour la modique somme de $1500 par mois d’avoir accès à un service de location haut de gamme et illimité. Une application mobile, un concierge à votre service qui vous livrera votre voiture à l’endroit de votre choix et un large choix de voitures à conduire.

Pas d’assurances ou de taxes à payer et le kilométrage est illimité! A votre charge: l’essence et l’abonnement mensuel que vous pouvez arrêter quand vous le souhaitez. Les voitures font partie d’une sélection haut de gamme de Cadillac et sont toutes équipées LTE, WIFi et avec l’abonnement à la radio payante Sirius xm.
Sur un an vous pouvez conduire jusqu’à 18 véhicules différents.
Une vraie révolution débute chez les constructeurs de véhicules dans le domaine de la location.
Audi vient par ailleurs d’acheter la société Silvercar qui propose un service de location de véhicules…. Audi uniquement, pour mieux s’installer sur le marché.

Est-ce un moyen de contrer le développement des Uber et autre Lyft en offrant plus d’options aux clients? Affaire à suivre!

Share

Si il est une marque dans laquelle le terme “culture d’entreprise” a un sens c’est bien chez Joe and The Juice aux Etats-Unis.

Avec déjà 9 magasins à New York, la chaîne danoise se développe de plus en plus et partage sa culture d’entreprise plus proche de la confrérie que de la multinationale. Si vous cherchez des jus, du café ou des “shots” de fruits, Joe and The Juice est l’endroit qu’il vous faut. Si vous cherchez à travailler dans un lieu ayant une culture d’entreprise totalement différente: Joe and The Juice est vraiment l’endroit qu’il vous faut.

La société créée en 2002 par Kaspar Basse à Copenhague est maintenant présente dans plusieurs pays et continue à progresser sur le marché juteux…du jus de fruits. Whole Foods a d’ailleurs récemment ouvert un bar à jus dans ses magasins californiens.

Ce qui démarque Joe and The Juice est sa culture à part. Les employées new yorkais vivent souvent ensemble dans le même appartement par exemple. La chaîne souhaite offrir des produits bons pour la santé, dans une ambiance très détendue et dans laquelle le vendeur a une importance énorme.

Chez Joe and The Juice, l’expérience client tourne autour des vendeurs plus que le produit en lui-même.

Voici par exemple la dernière vidéo sur le recrutement à New York……pardon, on ne dit pas recrutement on dit “casting” chez Joe and The juice.

Un petit tour sur la page Vimeo de Joe and The Juice et vous comprendrez mieux cette culture à part.

Joe and The Juice propose une vaste politique de délocalisation des employés. Le manager d’un magasin new yorkais peut très facilement demander sa mutation dans celui de Paris avec l’opportunité d’avoir un logement en commun avec d’autres employés par exemple.

Quand vous entrez dans un des magasins, contrairement à un Starbucks ou n’importe quelle autre chaine de café ou de jus, vous n’êtes pas accueilli par une musique lounge, mais par du rock. Pas de clients attablés devant leur ordinateur portable mais des clients concentrés autour du bar car c’est là que toute l’activité se passe.

Le vendeur redevient le centre d’attraction du magasin et c’est bien de remettre l’humain au coeur de l’expérience.

 

Share

Le créateur sportif et genial Casey Nestat fait maintenant de la pub pour Samsung.

Share

En 2010, Google (ou plutôt Alphabet) a développé une entité Google Fiber afin de proposer un Internet très rapide dans quelques villes américaines. A ce jour, Google Fiber ne compte que 453000 abonnés, ce qui est très peu vu le marché américain.

Dans le cadre du développement volontairement lent de Google Fiber dans les villes américaines, quelques centres d’accueil clients se sont ouverts. Un des plus récents est à Salt Lake City.

Ce centre a pour but de présenter les services de Google Fiber à de futurs clients mais aussi d’accueillir les clients en cas de demandes techniques, de besoins d’explications supplémentaires ou pour régler un problème spécifique.

A première vue, on rentre dans le salon d’une maison ou le lounge d’un hotel.

Chez Google Fiber, on ne propose pas du WiFi, on propose du “Fiber”.

Vous retrouverez les specifications techniques et la gamme de prix sur le site de Google Fiber, mais après un petit test tout simple de la vitesse du WiFi, il est évident que cela n’a rien a voir avec les abonnements proposés à New York pour la même gamme de prix.

Malheureusement, Google Fiber n’est pas prêt d’arriver à New York, car la ville est déjà occupée par de nombreux fournisseurs et Google ne souhaite pas s’attaquer à des marchés trop concurrentiels pour le moment.

Pour une fois que Google vend quelque chose dans un de ses magasins…..

Pour info, le magasin Google Fiber est situé dans un centre commercial très typique de la ville, qui ressemble à une énorme ferme de montagne.

Share