Category: marketing

S’il est une constante dans les réalisations de Google dans le domaine des magasins temporaires, c’est que le géant américain est mauvais.

En Octobre 2016, Google+ ouvre un pop up store à NY pour le lancement d’une gamme de gadgets dont le fameux Pixel. Le magasin était superbe, grand et….vide. Pourquoi organiser une file d’attente devant le magasin quand celui-ci était vide? Pourquoi avoir un si grand espace pour si peu de produits présentés? Et surtout: pourquoi ne pas former un minimum les employés qui faisaient des démonstrations? La réponse la plus fréquente aux questions posées était “on ne sait pas encore”.

Deuxième essai en Février 2017  avec un pop up store ouvert au sein du Chelsea Market pour présenter uniquement le Google Home.

Ouvert très discrètement, le petit magasin ne vendait rien, mais proposait beaucoup de démonstrations. Parfait!

Google Home est l’outil qui vous permet notamment de gérer votre maison en contrôlant par la voix tous vos équipements connectés. Il permet bien sûr de faire d’autres actions, mais le coeur de ce pop up store était de vous montrer comment connecter et contrôler votre maison.

Le magasin se décompose donc en plusieurs pièces dans lequel un expert de Google vous montrait ce que vous pouviez faire: contrôler vos stores, la lumière, la télévision, la musique…..et la climatisation. Or ces “petites pièces” étaient totalement fermées, sans climatisation et placées sous des spots de lumière surpuissants. En sortant de la démo…en sueur, on avait qu’une seule envie, demander :”Hello Google, ou se trouve le bar le plus proche pour se rafraîchir un peu?”.

 

Troisième essai: Octobre 2017.

Deux pop up stores sont annoncé à NY pour Google. Le premier vient de fermer et proposait de découvrir le Google Home Mini.

Le second ouvrira le 19 Octobre.

Google Home mini est présenté comme petit mais très puissant. Il a pratiquement la taille d’un Donuts et Google a donc eu la bonne idée d’ouvrir un magasin dans lequel on peut gagner un Google Home mini ou….2 Donuts.

Après avoir attendu environ 45 mn dans la file d’attente (Google propose de s’inscrire sur la page Facebook de l’événement mais il faut tout de même attendre), vous entrez dans un magnifique lieu qui ressemble à une fabrique de donuts, à l’ancienne.

Vous êtes accueillis par différents employés qui hurlent plus qu’autre chose afin de vous faire sentir “excited” par l’événement et la découverte du gadget.

Vous arrivez alors à l’espace de jeu, permettant de gagner un Google Home Mini.

Vous devez prononcer une question devant un Google Home et après avoir entendu la réponse, une boite descend miraculeusement devant vous. Dans cette boite: un Google Home Mini ou 2 donuts.

Parfait l’expérience est intéressante, on se sent récompensé de l’attente par un cadeau (car on gagne à chaque fois).

 

OUI MAIS

Google Home Mini utilise la puissance du Google Assistant pour répondre à vos questions, gérer votre agenda ou exécuter quelques actions. Or, le jeu ne consiste qu’à répéter une phrase parmi une liste écrite devant vous. Pas terrible pour tester la puissance de l’outil.

De plus le magasin est très bruyant. Les employés qui sont devant le magasin ou dans celui-ci sont obligés de crier pour expliquer les règles ou vous accueillir car le volume de la musique est trop fort. On a donc beaucoup de mal à se faire entendre par le Google Home mini et encore plus de mal à entendre la réponse de l’outil.

Le pop up store bien que magnifique par son design doit aussi et surtout mettre en avant le produit et sa puissance. Et encore une fois c’est raté. On ne peut même pas soupeser le Home Mini, car il est fixé sur les tables et les autres modèles présentés sont dans des vitrines.

Nous attendons donc avec impatience le prochain pop up store de Google, mais c’est clair que la stratégie de Google sur ces magasins est clairement peu réfléchie.

 

Google: tes produits sont en général excellents, pas tes magasins.

 

Share

Amazon en mode pirate lance un nouveau mode d’achat: la chasse aux trésors. Des camions circulent dans différentes villes des Etats-Unis. Ces camions contiennent quelques “trésors” sélectionnés par Amazon et il suffit simplement de s’inscrire avec son téléphone portable par SMS pour être averti du passage du camion dans son quartier et des trésors à ……..acheter.

Le service revient après une première expérience en 2016.

Share

Première étape pour faire revenir les clients dans le smalls américains: leur faciliter l’accès aux centres commerciaux.

Westfield gérer plusieurs malls américains et vient de signer un partenariat avec Uber afin de proposer des lounges d’attente pour les clients du mall qui souhaitent rentrer (avec leurs achats) avec Uber.

Le premier lounge ouvrira ses portes à Los Angeles.

Plus l’accès et le transport des clients sont simples et pratiques et plus les clients auront de temps à passer en magasin. 33 malls auront sous peu des espaces Uber pour la descente ou la montée des clients.

A Los Angeles, le lounge rentrera dans les services de concierge proposées par le mall. Vous pourrez par exemple avoir des boissons gratuites, recharger vos téléphones et avoir accès à des magazines. Vous pourrez de plus dans ces lounges réserver votre table au restaurant, acheter des billets pour des concerts ou utiliser les services de stylistes.

Faciliter l’accès et le départ des malls est un des services les plus simples à mettre en place mais qui donnera plus de confort aux clients. Ce partenariat avec Uber est donc très intelligent.

 

Share

Le magasin Sony a pour habitude de célébrer les sorties de films ou de séries produites par ses studios. C’est le cas bien sûr du dernier Spiderman. Mais l’idée est aussi de mettre en avant les produits Sony.

Vous pouvez vivre les sensations de Spiderman quand il “vole” de buildings en buildings grâce à cette installation. Un écran 4K géant et quelques ventilateurs vous donnent l’impression de planer (la photo ne rend vraiment pas compte de l’effet du dispositif).

Vous remarquerez aussi la toile d’araignée au plafond.

Une des spécialité du magasin: les appareils photos.

Sony souhaite donc immortaliser certains instants de votre passage en magasin, notamment quand vous vous prendrez pour Spiderman en train d’escalader un mur. Une réplique d’un mur de building a ainsi été installée dans le magasin et les employés de Sony vous prendront en photo en pleine escalade, sur demande.


Pour les amateurs, cela donne ce type de photos.

Mais quand Spiderman est de passage c’est différent.

Bien joué de la part de Sony: une ambiance pop up store pour un événement de la marque, tout en gardant la maîtrise des produits présentées et avec la possibilité de les tester “en situation”.

Share

En période de chaleur à New York, les climatisations de magasins sont un refuge pour les passants et les touristes. Les magasins doivent donc se différencier des autres afin d’attirer les clients.

Chez American Eagle, on ne vend pas que des jeans durant l’été, on vend aussi des boissons fraîches.

Au sein même du magasin, vous pouvez commander vos boissons fraiches et faire votre shopping, ou simplement vous installer sur les tables mises à disposition et recharger votre smartphone.

Ambiance: jeans et drinks.

Et vous, vous auriez envie de rentrer dans ce magasin pour cela?

Share

Le marketing à l’américaine est une chose extraordinaire. Dernier cas en date: Charmin, la marque de papier toilettes. Charmin propose aux new yorkais de les aider en cas de “besoin”. Des WCs mobiles circulent dans les rues de NY et vous pouvez commander ces toilettes mobiles depuis une application Charmin Van Go.

Non l’application n’existe pas…..pourtant vous avez du la chercher. Un marketing qui fonctionne!

Share

Pour promouvoir Amazon Music, le géant américain a installé une réplique d’un Amazon Echo au format gigantesque sur Times square: 24 m de haut.

A quoi cela peut-il ressembler? 

Le Echo ne fonctionne pas, mais il est illuminé par quelques LEDs pour donner l’impression qu’il répond à vos requêtes.

Et si vous vous demandez comment une installation comme celle-ci peut se faire, voici la video.

Share

La dernière pub d’Apple ressemble à un message personnel envoyé à Donald Trump, après sa décision de quitter les accords de Paris sur le climat.

Share

Dans le cadre de la rénovation d’un de ses magasins new yorkais, la marque Victoria’s Secret vient d’ouvrir les portes de son propre musée de lingerie.

La lingerie selon Victoria’s Secret est un show. Le musée permet donc de découvrir les tenues célébres ainsi que les secrets de fabrication de ses tenues.

Dans ce magasin, vous pouvez donc faire votre shopping entre des sous-vêtements à $28 et un soutien-gorge à $3 millions.

L’exposition reprend tous les éléments du dernier show Victoria’s Secret à Paris. Pour bien comprendre la complexité de fabrication de la lingerie portée par les mannequins de la marque, un atelier de confection a été introduit dans le musée pour montrer les différentes étapes de création et de confection de ces “œuvres“.

Et si, bien sur votre objectif final est de devenir une des fameuses “angels” de la marque, vous pourrez poser en photo pour votre compte Instagram avec une paire d’ailes Victoria’s Secret sur le dos.

Belle manière de montrer son histoire et de créer une image de marque encore plus envoutante.

Share

L’innovation passe de plus en plus par le secteur bancaire. Dernier exemple en date: Wells Fargo. La banque a récemment introduit 13000 nouveaux distributeurs automatiques d’argent qui permettent de retirer de l’argent sans carte bancaire.

On a tous connu ce moment “J’ai oublié mon portefeuille”

Pour cette banque, le futur est sans carte et pour les 20 millions de clients mobiles, cette option de retrait d’argent sans carte est un plus.

Comment cela fonctionne?

Le client se connecte à son compte sur l’application mobile, puis clique sur l’option “Card Free ATM”, il reçoit alors un code unique à 8 chiffres, utilisable une seule fois. Une fois devant le distributeur automatique, il suffit juste d’entrer ce code à 8 chiffres ainsi que son code PIN pour pouvoir retirer de l’argent.

Une banque qui met le mobile au cœur de sa stratégie client!

Petite démonstration en vidéo.


Prochaine étape pour Wells Fargo: le “Tap and pay“. Avant la fin 2017 les clients de la banque pourront retirer de l’argent aux distributeurs grâce à la technologie NFC en passant leur smartphone sur le distributeur ET en rentrant leur code.

Share