Blog

Les magasins cherchent de nouveaux moyens pour faire venir leurs clients et leur faire vivre de nouvelles expériences.

C’est exactement l’idée derrière “The Guild” à New York.

The Guild est un lieu atypique qui, sous le même toit, accueille un restaurant (tenu par un chef francais), un magasin de meubles haut de gamme et de produits pour la maison, un café et un magasin de fleurs.

Située à Soho, l’entrée est très discrète.

On rentre directement par le restaurant et le magasin de fleurs.

L’originalité du lieu est qu’on peut acheter toute la vaisselle utilisée pour le café ou pour les repas directement dans le magasin situé à l’extrémité de l’espace restaurant. On pénètre alors dans l’antre du magasin de meubles et de vaisselles, pour découvrir quelques “oeuvres d’art”.

Ce lit majestueux fabriqué sur commande et dont la tête de lit mesure plus de 4m de long.

Et bien sur, l’ensemble de la vaisselle utilisée dans le restaurant.

Un excellent travail de la part de Roman and Williams, les designers en charge du projet.

Le magasin doit offrir plus de services et plus de choix aux clients et The Guild réussit parfaitement à mélanger tous ces éléments.

Share

Faire du shopping avec son animal de compagnie peut être problématique. De nombreux magasins refusent l’entrée aux chiens et le client doit donc faire son shopping seul ou trouver une solution pour garder son chien.

Heureusement Dog Parker est là. La startup de Brooklyn propose en effet des niches contrôlées par une application mobile afin de laisser votre animal de compagnie en toute sûreté à l’entrée de votre magasin préféré.


Ces niches sont contrôlées par l’application mobile de Dog Walker (Android et iPhone) afin de réserver un emplacement, de payer et…..de pouvoir voir son animal de compagnie en vidéo durant son shopping. De plus, elles ont été certifiées par des vétérinaires afin de s’assurer du complet respect des normes pour les animaux.

 

40 niches ont déjà été installées près de centres commerciaux de Brooklyn……mais malheureusement cela ne plait pas à la ville de New York qui a demandé le retrait de ces niches.

Dommage

Petite explication en video du systeme Dog Walker.

Share

Shake Shack est une des chaines de burgers préférée des américains. Des restaurants propres, des burgers variés et maintenant….des magasins sans caisses.

J’ai donc testé pour vous ce nouveau systême dans un restaurant de New York.

Le processus est simple est bien organisé. Vous entrez pour faire face à plusieurs écrans digitaux qui vous permettent de consulter les menus.

La première chose que l’on remarque malheureusement en utilisant ces écrans sont les traces de doigts un peu partout. Dommage effectivement que les employés présents à l’entrée du magasin ne passent pas un peu plus de temps à nettoyer ces écrans.

L’avantage de ces outils est de permettre aux clients d’avoir une large vue du menu et pour les marques, d’augmenter le panier moyen. Ainsi chez Panera Bread, la vente sur mobile et kiosk en magasin représente maintenant 30% des commandes totales soit $1.2 milliards et est en progression constante depuis le lancement en 2014. Le panier moyen est aussi plus important quand on commande en ligne.

Les paiements se font par carte bancaire, mais les tablettes acceptent aussi Samsung Pay, Android Pay et Apple Pay.

Une fois votre commande faite, le système vous demande votre numéro de téléphone portable afin d’être prévenu quand votre commande est prête. Pas besoin de s’agglutiner devant le comptoir de récupération des commandes, un SMS vous sera envoyé.

Un des avantages de ces paiements sans cash est de pouvoir personnaliser un peu plus la relation marchande avec le client. Ainsi, je ne suis pas un client quelconque pour Shake Shack, qui communique avec moi en m’appelant par mon prénom.

Au bout de quelques secondes ou minutes en fonction de votre commande, vous recevez un SMS pour vous prévenir de venir récupérer votre commande au guichet.

Simple et efficace! Ce premier test de magasin cashless pour Shake Shack doit permettre de résoudre plusieurs de leurs problèmes: les longues files d’attente en magasin pour passer commande, une clientèle jeune qui veut des outils digitaux pour commander, un moindre risque de cambriolage car il n’y a pas d’argent dans les caisses du magasins et surtout, on affecte les employés qui étaient auparavant aux caisses à des taches d’accueil et de renseignements des clients à plus forte valeur ajoutée.

Share

Le 28 Janvier 1958, Godtfred Kirk Christiansen a reçu le brevet américain pour la création de la première brique de Lego.

Pour fêter cet événement, la marque de jouets a décidé de créer cette fameuse brique en taille XXL. 133000 briques et 350 heures plus tard, une brique de près de 3m de haut a été construite.

Ce travail devait être montré. Le LEGO géant a donc été exposé quelques jours devant le Flatiron Building à New York (en face de leur magasin bien sur).

Joyeux anniversaire à la première brique de Lego.

Share

Quand vous entrez dans un magasins multi-marques aux Etats-Unis, vous ne pouvez pas manquer le rayon des cartes cadeaux. De plus en plus nombreuses, ces cartes vous permettent d’acheter en ligne ou en magasins pour un montant donné.

Un cadeau idéal ou un moyen de payer dans les magasins “cashless”.

De nombreux magasins deviennent “cashless” comme Amazon par exemple. Si vous venez au magasin sans carte bancaire ou sans votre téléphone portable et que vous souhaitez payer avec de l’argent liquide, la carte d’achat est votre seule option.
Un bel avenir pour ces cartes cadeaux donc….

Share

La marque de lunettes “Privé Revaux” vient d’ouvrir un pop up store à New York pour les fêtes de fin d’année.

Située en lieu et place de l’ancien magasin Asics proche de Times Square, ce magasin est singulier car il met en scène vos prochaines photos Instagram de votre essayage de lunettes.

En entrant dans le magasin, vous avez accès facilement à tous les modèles de lunettes de la marque, mais surtout, à différents univers dans lesquels vous pouvez poser pour quelques photos.


Vous êtes un aventurier? Faites une photo entre rocher et espace avec vos lunettes Privé Revaux.

Vous êtes plutôt rêveur, la tête dans les nuages?

Plusieurs univers visuels sont ainsi proposés et à chaque fois le hashtag de la marque est bien sûr très présent. Les clients potentiels partagent leurs photos des produits mais aussi le marketing de la marque.

Excellente idée de ce magasin afin d’attirer les clients potentiels en quête de lieux différents et qui veulent partager des photos de leurs essayages.

Share

Le Cadillac House est un lieu a part. Un showroom de voitures, dans une ambiance détendue et dans lequel l’art et la mode tiennent une place importante.

Dans cet univers décalé, autour de l’automobile, il n’est donc pas étonnant de pouvoir aussi jouer aux courses de voitures en partenariat avec Visionaire World.

Un employé de Visionaire World est bien sur la pour vous aider à mettre en place la voiture et vous pouvez suivre la course sur le circuit ou grâce aux différentes caméras qui filment en direct la compétition.

Entrer dans un showroom de voitures pour joueur aux petites voitures: en voilà une bonne idée.

Voici la vidéo de l’installation de ce circuit géant qui pourrait faire rêver plus d’un amateur de course de voiture.

Share

Il y des magasins qui vous attirent à cause, d’une marque, d’une technologie ou d’un service à part. RipdDip attire car il est visuel.

Cette marque peu connue vient d’investir un énorme espace au coeur de Soho et c’est …différent.

Une marque de streetwear très relax, pour les adeptes du skate board.

Mélange de parc pour enfants avec sa pelouse verte et ses peluches géantes et playground pour les ados qui ne peuvent pas s’offrir SUPREME ou KITH.

A suivre!

Share

S’il est une constante dans les réalisations de Google dans le domaine des magasins temporaires, c’est que le géant américain est mauvais.

En Octobre 2016, Google+ ouvre un pop up store à NY pour le lancement d’une gamme de gadgets dont le fameux Pixel. Le magasin était superbe, grand et….vide. Pourquoi organiser une file d’attente devant le magasin quand celui-ci était vide? Pourquoi avoir un si grand espace pour si peu de produits présentés? Et surtout: pourquoi ne pas former un minimum les employés qui faisaient des démonstrations? La réponse la plus fréquente aux questions posées était “on ne sait pas encore”.

Deuxième essai en Février 2017  avec un pop up store ouvert au sein du Chelsea Market pour présenter uniquement le Google Home.

Ouvert très discrètement, le petit magasin ne vendait rien, mais proposait beaucoup de démonstrations. Parfait!

Google Home est l’outil qui vous permet notamment de gérer votre maison en contrôlant par la voix tous vos équipements connectés. Il permet bien sûr de faire d’autres actions, mais le coeur de ce pop up store était de vous montrer comment connecter et contrôler votre maison.

Le magasin se décompose donc en plusieurs pièces dans lequel un expert de Google vous montrait ce que vous pouviez faire: contrôler vos stores, la lumière, la télévision, la musique…..et la climatisation. Or ces “petites pièces” étaient totalement fermées, sans climatisation et placées sous des spots de lumière surpuissants. En sortant de la démo…en sueur, on avait qu’une seule envie, demander :”Hello Google, ou se trouve le bar le plus proche pour se rafraîchir un peu?”.

 

Troisième essai: Octobre 2017.

Deux pop up stores sont annoncé à NY pour Google. Le premier vient de fermer et proposait de découvrir le Google Home Mini.

Le second ouvrira le 19 Octobre.

Google Home mini est présenté comme petit mais très puissant. Il a pratiquement la taille d’un Donuts et Google a donc eu la bonne idée d’ouvrir un magasin dans lequel on peut gagner un Google Home mini ou….2 Donuts.

Après avoir attendu environ 45 mn dans la file d’attente (Google propose de s’inscrire sur la page Facebook de l’événement mais il faut tout de même attendre), vous entrez dans un magnifique lieu qui ressemble à une fabrique de donuts, à l’ancienne.

Vous êtes accueillis par différents employés qui hurlent plus qu’autre chose afin de vous faire sentir “excited” par l’événement et la découverte du gadget.

Vous arrivez alors à l’espace de jeu, permettant de gagner un Google Home Mini.

Vous devez prononcer une question devant un Google Home et après avoir entendu la réponse, une boite descend miraculeusement devant vous. Dans cette boite: un Google Home Mini ou 2 donuts.

Parfait l’expérience est intéressante, on se sent récompensé de l’attente par un cadeau (car on gagne à chaque fois).

 

OUI MAIS

Google Home Mini utilise la puissance du Google Assistant pour répondre à vos questions, gérer votre agenda ou exécuter quelques actions. Or, le jeu ne consiste qu’à répéter une phrase parmi une liste écrite devant vous. Pas terrible pour tester la puissance de l’outil.

De plus le magasin est très bruyant. Les employés qui sont devant le magasin ou dans celui-ci sont obligés de crier pour expliquer les règles ou vous accueillir car le volume de la musique est trop fort. On a donc beaucoup de mal à se faire entendre par le Google Home mini et encore plus de mal à entendre la réponse de l’outil.

Le pop up store bien que magnifique par son design doit aussi et surtout mettre en avant le produit et sa puissance. Et encore une fois c’est raté. On ne peut même pas soupeser le Home Mini, car il est fixé sur les tables et les autres modèles présentés sont dans des vitrines.

Nous attendons donc avec impatience le prochain pop up store de Google, mais c’est clair que la stratégie de Google sur ces magasins est clairement peu réfléchie.

 

Google: tes produits sont en général excellents, pas tes magasins.

 

Share

Que dire de cette veste?? Elle est la première d’une longue liste de vêtements qui vont être connectés.

Si vous êtes de passage à New York, la veste Jacquard est disponible dans le magasin Levi’s du Meatpacking District.

Si vous avez $350à dépenser, la voici.

Et de plus près, cela donne quelque chose comme cela.

Pas très esthétique ce bout de plastique USB, mais il faut reconnaître que les mouvements sont bien reconnus au-dessus de la manche de la veste.

Et bravo aux équipes de Levi’s qui sont déjà parfaitement formées pour la présentation de cette veste “révolutionnaire” qui vient tout juste d’arriver dans leur magasin.

Share