Blog

Les deux marques viennent d’ouvrir leur nouveau magasin à quelques jours d’intervalle à New York. Ces deux magasins mériteront chacun leur article complet plus tard, mais ce qui m’a choqué le plus en visitant ces deux magasins est la différence dans l’expérience de paiement de ses achats.

Les deux marques adoptent deux stratégies différentes.

Chez Nike: le paiement est mobile et il n’y a qu’une seule caisse fixe d’une personne pour les 5 étages du magasin géant. Chaque employé du magasin est équipé d’iPhone afin de communiquer avec leurs équipes, de consulter les stocks pour un modèle ou une taille et pour procéder aux paiements par carte.

img_4383

Chez Adidas, c’est l’opposé. Le magasin a le design d’un “playground” géant qui reprend l’esthétique des terrains de basket newyorkais entourés de grillages et effectivement les clients ne sont pas libres de payer où qu’ils soient. Huit caisses fixes par étage (il y a 4 étages) et une file d’attente qui dénature la fluidité du magasin.
img_4533

Les vendeurs sont équipés de talkie-walkie afin de communiquer entre eux ou pour demander des produits en stock.

Deux stratégies différentes qui impliquent deux visions de l’expérience client différentes. Chez Nike, le vendeur reste avec le client durant tout le processus d’achat: de la demande de renseignement, en passant par l’essayage jusqu’au paiement.
Chez Adidas, on créé deux expériences différentes avec deux vendeurs différents: l’accompagnement durant le processus de sélection et de choix et l’attente aux caisses.

Share

Comments ( 0 )

    Leave A Comment

    Your email address will not be published. Required fields are marked *