Blog

Ne comptez pas sur moi pour vous proposer une analyse approfondie de Google Music qui a été lancé récemment, tout a déjà été dit sur les gros blogs technos américains. Je souhaite plutôt partager quelques copies d’écrans de l’outil de Google Music afin de recueillir vos avis sur le design et les fonctionnalités. Pour toutes les fonctionnalités et détails je vous renvoie vers cette infographie.


Première impression: le design est très épuré. Pas d’expérience un peu folle en termes de design, tout est sous vos yeux.

Vous avez le choix entre différents styles musicaux et vous pouvez chercher du contenu gratuit à écouter.

Petit inconvénient, je n’ai pas vu de “player” spécifique pour lire le contenu gratuit, il n’y a pas, par exemple de barre de défilement de la chanson que l’on écoute et on ne peut pas faire un “Avance rapide”.

Si vous souhaitez acheter un album, vous pouvez auparavant lire un descriptif complet et écouter autant de titres que vous voulez. Google propose de stocker pour vous jusqu’à 20000 chansons gratuitement sur son Cloud (pour combien de temps?).

Vous noterez le mix de francais et d’anglais sur la page.

Puis vient le moment magique du paiement. Après plusieurs logins (par mesure de sécurité selon Google), vous pouvez vous connecter à votre compte Google Checkout et si vous n’en avez pas, vous pouvez convenir d’un moyen de paiement. Ne rêvez pas, vous ne pouvez pas payer avec PayPal.

Au niveau des prix, Google s’installe dans la tranche des acteurs majeurs du marché, iTunes en tête.  En terme de “majors”, Google Music propose les catalogues de EMI, Universal et Sony.  Alors qu’est ce qui va rendre Google Music différent? le coté sociale bien sur. Ping de Apple étant un échec, Google plonge dans ce secteur en connectant Google Music à Google+, afin de vous permettre de partager les musiques que vous aimez (et permettre aussi à terme de recevoir des recommandations de musiques sur le site).

Google s’installe donc dans le marché de la musique et se positionne comme un acteur majeur en concurrence directe avec Amazon et iTunes.

Share

Comments ( 0 )

    Leave A Comment

    Your email address will not be published. Required fields are marked *